Accès direct au :

Archives

Dans combien de temps puis-je espérer avoir une réponse ?

La durée de la médiation de la consommation est, en principe, de 90 jours à partir du moment où le médiateur de la consommation notifie aux parties qu’il a été valablement saisi. Le médiateur de la consommation peut suspendre ce délai en cas de différend complexe et en informe dans ce cas les parties.

Comment procède le médiateur de la consommation ?

Le médiateur de la consommation étudie le dossier à partir des documents dont il dispose et qui lui ont été communiqués par les deux parties. Dans certains cas, le médiateur de la consommation demande, à l’une ou à l’autre des parties, un complément d’information ou la copie d’un document qui lui semble nécessaire.

Après examen du litige, le médiateur de la consommation émet une proposition de solution, écrite et motivée. Chaque partie peut refuser la proposition de solution et décider d’agir en justice.

Comment saisir le Médiateur de la consommation ?

  • Vous pouvez saisir le Médiateur de la consommation par courrier ou via le formulaire disponible sur ce site à partir de l’onglet « Votre demande de médiation » ou « Déposer mon dossier ».
    Les coordonnées du Médiateur de la consommation sont les suivantes : Monsieur le Médiateur de la consommation auprès de HSBC en France et auprès de HSBC Epargne Entreprise, HSBC Continental Europe, 38 avenue Kléber, 75116 Paris ou site.lemediateurhsbc@hsbc.fr
  • Rédigez un courrier qui doit contenir les informations suivantes : les coordonnées du plaignant, le nom complet de l’établissement, le détail des faits, les démarches entreprises auprès de l’établissement, votre demande et éventuellement une évaluation du préjudice et joindre tout document utile au traitement de votre demande.

Il est important de joindre toutes les copies des documents relatifs au litige, indispensables à l’analyse de votre dossier (contrat, courriels, courriers, dépôt de plainte, factures…)

N.B. : ne pas joindre de documents ou d’informations relatifs à la santé, aux origines raciales ou ethniques, aux opinions politiques et convictions religieuses ou philosophiques ou à l’appartenance syndicale.